Vous êtes ici

Hêtraies à Aspérule odorante

 

 

  • Les Hêtraies à Aspérule odorante (Asperulo Fagetum)

Code Natura 2000 : 9130

Description de l'habitat et stations différenciées :

Forêts de hêtres développées sur sols neutres, à humus doux (mull), caractérisées par une strate herbacée riche et abondante. Cet habitat représente l’essentiel des peuplements forestiers du site.

        * (1) hêtraie – chênaie neutrophile collinéenne à aspérule odorante (code natura 2000 : 9130-5). Habitat établi sur un grand nombre de types stationnels, en dehors des corniches et dépressions, hors sols pierreux

        * (2) hêtraie - chênaie acidicline à Pâturin de chaix (code natura 2000 : 9130-6). Habitat de plateau et pente faible sur limons, à bonne réserve en eau.

        * (3) hêtraie à dentaire (code Natura 2000 : 9130-12). Sur pentes fortes d’ubac et matériaux argileux à forte charge en cailloux dès la surface, et à l’étage montagnard où domine la Hêtraie sapinière.


        * (4) hêtraie à tilleul d’ubac (code Natura 2000 : 9130-8). Localisé sur les versants ombragés d’ubac ou en fond de reculée en situation confinée.

Valeur patrimoniale :
- Habitat d’intérêt communautaire,


- Valeur patrimoniale régionale : commune pour (1), (2), (3), et forte (4).


- Espèces patrimoniales associées : rares. Polystic à soies (Polystichum setiferum) (R), Jonquille (Narcissus pseudonarcissus), Epipactis pourpre (Epipactis purpurata), Actée en épis (Actaea spicata), Barbe de Bouc (Aruncus dioicus).

Etat de conservation :
- Hêtraie à tilleul d’ubac (4) : état de conservation assez favorable, car en conditions d’accès difficile.
- Hêtraie à dentaire (3) : état de conservation assez favorable,
- hêtraies – sapinières (3) : état de conservation  défavorable (sylvofaciès tendant à conduire vers des monocultures de sapins ou d’épicéas),
- Autres hêtraies neutrophiles (1), (2) : état de conservation très variable, lié d’une part à une gestion ancienne en taillis qui a favorisé le chêne et le charme, et d’autre part aux plantations de résineux, et de moindre mesure, en Moyenne vallée de la Loue, les dégradations de l’habitat  sont également engendrées par l’envahissement du robinier dans les bas de pente.

Risques - Menaces potentielles :
- Plantations de résineux (épicéas)
- Caractère envahissant du sapin pectiné qui se régénère naturellement.
- Développement et envahissement du robinier dans les bas de pente en Moyenne Loue

Préconisations de gestion :
- Les potentialités de production forestière sont fortes pour le hêtre, moins intéressantes pour le chêne sur les sols les plus productifs. La transformation des peuplements en essences autres que celle de l’habitat est vivementdéconseillée. Il est par contre conseillé de favoriser la diversité des essences secondaires (alisiers, érables…)
- Eviter les découverts importants sur les sols les plus superficiels.
- Maintenir des arbres morts, surannés ou dépérissants en densité suffisante.
- Maintenir le maillage existant de bosquets de hêtraie sapinière à dentaire au Crêt Monniot.

En téléchargement :

Fiche Habitat (Cahier d'habitat Natura 2000) :

- Hêtraie à Aspérule :

- Hêtraie Chênaie neutrophile collinéenne à Aspérule odorante, code Natura 2000 : 9130-5

- Hêtraie chênaie acidicline à Pâturin de Chaix, code Natura 2000 : 9130-6

- Hêtraie sapinière à Dentaire pennée, code Natura 2000 : 9130-12

- Hêtraie à tilleul d'ubac, code Natura 2000 : 9130-8