Vous êtes ici

Habitats des milieux ouverts

 

Le terme « Habitats ouverts » regroupe les habitats non boisés et non aquatiques, c’est à dire les milieux agricoles, les pelouses sèches sur corniches ou plateaux calcaires, les pelouses marneuses sur versants et les zones d’éboulis.

Les habitats humides des milieux ouverts sont intégrés dans cette section.

Les habitats des pelouses

Secteurs de pelouses maigres

Les pelouses sont des milieux ouverts d'une grande richesse et diversité, faunistiques et floristiques. Ce sont des milieux pauvres où dominent des espèces herbacées au couvert maigre, où les conditions de milieux sont souvent en pente, sur sol maigre, et exposés.

Elles résultent souvent d'une gestion agricole, actuelle ou passée.

Ces milieux, lorsque les actions de fauche et/ou de pâturage sont abandonnées, tendent à se refermer progressivement par retour des espèces des fruticées (ex : noisetiers, prunelliers, aubépines, genévriers, bourdaines, cornouillers, etc.), puis des espèces forestières.

C'est d'ailleurs lorsqu'elles se situent en contexte de mosaïque, c'est-à-dire avec des formations de broussailles, fruticées, secteurs très secs / secteurs plus humides, etc, que ces habitats des pelouses trouvent le maximum d'intérêt écologique, lorsque les fruticées ne dépassent pas un recouvement de plus de 20 à 30%.

A l'inverse, lorsque le pâturage, la fertilisation s'intensifie, le sol s'enrichit en nutriments, et les pelouses évoluent soit vers des prairies, soit vers des habitats plus banals où les graminées denses fourragères seront favorisées aux dépends des nombreuses espèces de plantes à fleurs des milieux maigres.

pelouse calcaire maigre

 

Il existe, dans le site Natura 2000 des Vallées de la Loue et du Lison, plusieurs grands types d'habitats des pelouses d'intérêt européen :

Les pelouses calcaires sèches (code Natura 2000 :6210)

Les pelouses marnicoles (code Natura 2000 : 6210)

Les pelouses sur dalle calcaires écorchées (code Natura 2000 : 6110*intérêt priritaire)

Les pelouses acidicoles à tendance montagnarde à Nard raide (code Natura 2000 : 6230* intérêt prioritaire)

 

 

Les habitats prairiaux

prairie Nans sous sainte anne

Les habitats de prairies sont des milieux plus productifs que les pelouses. Elles se situent généralement sur les replats ou pentes faibles, sur des sols assez profonds. Ils sont d'ailleurs généralement exploités par l'agriculture.

Les prairies présentent des variations en fonction du mode d'entretien - fauche ou pâturage notamment, de la richesses du sol en nutriments (fertilisation), du contexte (plaine, montagne), de la nature du sol (marneux, calcaire, alluvionnaire...), etc.

Il existe également plusieurs grands type d'habitats des milieux prairiaux d'intérêt européen dans le site Natura 2000:


- Les prairies maigres de fauche de basse altitude (code Natura 2000 : 6510)

- Les prairies à molinie sur sol calcaire, tourbeux ou argilo-limoneux (code Natura 2000 : 6410)

- Les prairies de fauche de montagne (code Natura 2000 : 6520).


Ces milieux évoluent sous l'effet de diverses pressions, telles que l'intensification des pratiques agricoles (charges de pâturage, de fertilisation, prairie artificielles), conduisant à une banalisation de la flore et de l'habitat / ou au contraire, l'abandon, plus rare, conduisant à un développement des espèces herbacées hautes, puis ligneuses et allant progressivement vers un retour de la forêt. Ils sont également menacés par le développement de l'urbanisation.


Les habitats ouverts des milieux humides

milieux humides

A l'interface entre la terre et l'eau, ces habitats présentent une grande diversité de formes : prairies humides de fauche ou pâturées, prairies à hautes herbes "mégaphorbiaies", tourbières et bas-marais, formations de tufs.

La présence d'eau dans le sol, au moins une partie de l'année, étant un facteur déterminant, les habitats humides d'intérêt européen, en milieux ouverts sont notamment :

- Les tourbières hautes actives (code Natura 2000 : 7110* prioritaires)

- Les tourbières basses alcalines (code Natura 2000 : 7230)

- Les mégaphorbiaies hygrophiles d'ourlets planitaires et des étages montagnards à alpin (code Natura 2000 : 6430),

- Les sources pétrifiantes avec formations de tuf (code Natura 2000 :7220*prioritaire)

- Les prairies à Molinie sur sols calcaire, tourbeux ou argilo-limoneux (code Natura 2000 : 6410)